Apprendre à lâcher prise

Thumbnail

J'ai été initiée à Atma Kriya Yoga cinq ans avant la naissance de mon fils aîné, ces années de pratique intensive ont été nettement différentes après la naissance de mes enfants. Ces années avec les bébés et les jeunes enfants sont maintenant plus nombreuses que les années précédentes mais je pense que leur présence a remarquablement amélioré ma façon de pratiquer.

J'ai dû abandonner la pratique de la méditation que j'avais avant d'avoir mes enfants ; à cette époque j'avais du temps,  la paix et le calme étaient alors garantis au quotidien. Toute personne ayant un bébé ou un jeune enfant sait que cet état de paix et de calme n'est plus aussi évident. Il faut attendre quelques années avant que cela ne revienne.

Il faut de la discipline et de la détermination pour méditer au quotidien mais il faut surtout aimer méditer et avoir confiance. Nous devons être assurés que si nous faisons un effort, il sera récompensé même si nous ne le voyons pas ou ne le sentons pas. Si nous mettons tout notre cœur dans notre pratique, elle ne manquera jamais de nous être bénéfique. 

Le temps d'une mère au foyer est bien rempli et il peut se passer des semaines où elle n'a aucun moment à elle. Tous les aspects de la vie sont touchés par ce changement et cela inclut bien sûr la pratique d'Atma Kriya Yoga. La vie change à mesure que nous la traversons. C'est inévitable. Il est important pour nous d'apprendre à nous adapter, à lâcher prise et à grandir. Cela inclut également notre pratique de la méditation.

Si nous trouvons que nous sommes dans une situation où la vie est fort occupée, au lieu de renoncer à notre sadhana lâchez complètement l'idée : ¨si je ne peux pas tout pratiquer, alors pourquoi m'embêter ?" Cinq minutes d'Atma Kriya Yoga une ou plusieurs fois par jour, c'est toujours mieux que de ne pas pratiquer du tout. Parfois, ces cinq minutes ont pu surpasser une séance de deux heures sans enfant. Tout est dans l'état d'esprit et par la grâce des maîtres du Kriya.

L'une de mes expériences les plus remarquables en matière d'Atma Kriya Yoga a été une session spontanée l'année dernière au Just Love Festival. Le festival touchait à sa fin, certains stands étaient en train d'être démontés ; un bref moment la pluie s'est arrêtée, les enfants ont voulu jouer dans le grand bac à sable où il y avait des chaises et des tables, à côté du bar à jus. C'était une zone de détente mais il y avait aussi de l'animation. Pendant que les enfants jouaient, j'ai décidé de m'asseoir dans le sable entre des personnes attablées qui discutaient pour faire mon Atma Kriya. Ce n'était ni le moment ni l'endroit idéal mais je me sentais bien. Les enfants m'ont parfois inclus dans leur jeu en me mettant du sable dans les mains tout en riant. Cette courte pratique était sur le moment, sans effort et incroyable ; elle semblait hors du temps. Puis, peu de temps après cette pratique Swami Vishwananda, le maître du Kriya Yoga qui m'a initiée, est passé devant moi pour parler avec le personnel du bar à jus. L'endroit est devenu bondé mais calme avec une excitation paisible dans l'air.

Malgré les changements et les défis inévitables que la vie m'a apportés, ma pratique d'Atma Kriya Yoga est restée partie intégrante de ma vie quotidienne. Elle a été présente tout au long de mes grossesses et m'a apporté un immense soulagement lors des nausées matinales. Pendant le premier trimestre de chacune de mes deux grossesses, j'ai eu des nausées et des vomissements toute la journée, ce n'est que lorsque je faisais ma sadhana quotidienne que je n'étais pas malade.

Aujourd'hui, mes enfants ont 4 et 6 ans. Ils sont très conscients de l'impact de la méditation et de son intégration dans notre vie. En fait, il y a des moments occasionnels où l'un ou l'autre s'assied tranquillement avec moi pendant que je médite alors l'amour est sans limite. S'ils sont tous deux éveillés et physiquement présents pendant ma pratique, le bruit et le mouvement me font penser à un ouragan sur mes genoux, ce qui me fait prendre conscience que je dois encore travailler sur moi pour trouver cet amour illimité dans ces moments-là ! Cependant, ces défis momentanés sont l'une des nombreuses façons dont ils ont contribué à améliorer ma pratique, à développer ma concentration et à renforcer ma discipline tout en m'apprenant à lâcher prise et à faire confiance tout simplement.


Blog »