L'amour et le service

Thumbnail

Le plus puissant OM Chanting auquel j'ai jamais participé était incroyablement simple. Ce n'était pas un Maha OM Chanting, ce n'était pas à la pleine lune, ce n'était pas dans un lieu extraordinaire. Cela s'est produit dans une petite pièce dans une ville du Colorado, une nuit où les rues semblaient vides.

Nous étions une quinzaine de participants. Je me souviens d'avoir vu chaque personne entrer, un mélange d'espoir et d'incertitude se dessiner sur leurs visages. Presque tous les participants étaient nouveaux. Seuls trois d'entre nous avaient déjà fait ce genre de pratique auparavant.

Ce qui distinguait ce cercle de tous les autres que j'avais connus, c'est que chacun venait pour d'autres. Dans ce groupe d'amis, deux membres avaient un cancer. Leur communauté s'était ralliée, ils avaient entendu dire que peut-être le OM Chanting pourrait les aider. Les deux hommes atteints d'un cancer étaient là l'un pour l'autre, tout le monde était là pour eux. Je ne sais pas combien de personnes avaient foi en cette pratique, mais je crois qu'elles étaient toutes prêtes à tout essayer pour aider leurs amis.

On a fait deux cercles cette nuit-là. Un pour chaque homme. Ils se sont assis au milieu et ont laissé l'harmonisation du OM Chanting les envelopper et se répandre sur eux. Il a semblé que le temps a cessé complètement d'exister. Cela s'est passé de telle manière que j'ai pensé qu'il n'avait jamais existé. En tant que communauté, ils ont soutenu, dans cette pratique, les hommes qu'ils aimaient et ont chanté uniquement pour eux.

Il y a principalement deux leçons que j'ai apprises cette nuit-là.

Un :

Le service est désintéressé dans le vrai sens du terme. Lorsque nous pratiquons le OM Chanting avec la conscience du service désintéressé, nous allons plus avant dans la pratique. Nous devenons plus ouverts aux possibilités infinies que nous offre le OM Chanting.

Deux :

Ne pas avoir d'attentes. Cette communauté avait de l'espoir, certes, mais elle ne savait pas trop à quoi s'attendre. Ils sont arrivés en sachant que le OM Chanting pouvait aider leurs amis, et non pas que cela les aiderait. Ce que pouvait être cette aide n'était que des suppositions.

Ils ont chanté avec espoir et amour. Ce faisant, ils se sont montrés ouverts et ont accepté le résultat, quel qu'il soit. Ils paraissaient comprendre que cette pratique ne leur devait rien. Ils étaient ouverts à tout ce qu'on leur offrait.

La nuit s'est terminée lentement et doucement. La vibration du OM semblait toujours résonner dans nos oreilles. C'est avec une certaine réticence que les gens sont partis. Chacun semblait avoir un peu plus d'espoir et un visage plus doux qu'à son arrivée.

Depuis ce OM Chanting, un des hommes est décédé. Vers la fin de sa vie, il a dit à un ami qu'après le OM Chanting, il avait cessé d'avoir peur de sa propre mort. C'est avec cette bénédiction qu'il est mort en paix.

L'autre homme est en rémission et semble aller bien.

C'est mon plus grand espoir pour tous les participants du OM Chanting de trouver ce sentiment d'amour et de service dans leur pratique. C'est ici que l'on peut s'ouvrir aux possibilités illimitées du OM Chanting. 


Blog »